Après plusieurs jours d’insistance de la part de Kiev, le chancelier Olaf Scholz a décidé de livrer des chars de combat à Kiev, et va autoriser les alliés à faire de même.

Dans un revirement spectaculaire, l’Allemagne a finalement décidé de livrer directement des chars Leopard 2 à l’Ukraine et d’autoriser par ailleurs la réexportation à destination de Kiev des mêmes blindés que ses alliés, comme la Pologne ou la Finlande qui possèdent leurs propres stocks.

L’information a été annoncée par le Spiegel, et confirmée par Reuters.

Une initiative qui intervient après que Washington autoriserait, de son côté, la livraison de chars Abrams à l’Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *