Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ne sera finalement pas poursuivi pour viol.

En effet, la justice a décidé que les éléments de l’enquête ne justifiaient pas d’action judiciaire.

La plaignante Sophie Patterson-Spatz, accuse le ministre depuis 2017 de lui avoir demandé une relation sexuelle en échange de son soutien dans une affaire judiciaire en 2009.

« En avant pour la Cassation avant la Cour européenne des droits de l’Homme qui mettra à la France, c’est absolument certain, la gifle qu’elle mérite depuis longtemps sur ce dossier en particulier, et sur le sujet des violences sexuelles ».

Déclaration de l’avocate de la plaignante

L’affaire n’est donc pas pour le moment prête d’être résolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *